fbpx

Leadership féminin et intégrité : la puissance pour contribuer

Le leadership féminin n’appartient pas aux femmes.

Il concerne les hommes, comme les femmes. Le leadership doit réunir les valeurs féminines ET masculines pour être dans sa vérité. 

Les valeurs féminines du leadership sont tournées vers le collectif, la sensibilité, la créativité, le partage. Autant vous dire que si nos dirigeantes et dirigeants cultivaient leur leadership féminin autant que leurs valeurs masculines (ambition, action, compétition), l’économie du monde serait sauvée en quelques années…

Si vous vous sentez investi⋅e d’une mission de contribution dans ce monde, quelle que soit son échelle d’action, vous devrez renforcer votre leadership et plus particulièrement votre leadership conscient

C’est ainsi que vous pourrez avoir un impact juste, sans vous perdre, sans vous sacrifier, ni vous épuiser.

Vous trouverez dans cet article des questions qu’on me pose souvent sur le leadership et le pouvoir. Des questionnements que rencontrent les personnes que j’accompagne et que j’ai moi-même traversées.

Si vous avez d’autres questions, adressez-les-moi en commentaire. Je viendrai y répondre en complétant cet article, qui se veut au plus près de votre cheminement.

Qu’est-ce que le leadership ?

Le leadership est un mot qui devient “à la mode”. Mais beaucoup ne savent pas vraiment mettre de mots sur cette notion.

Définition du leadersphip

Selon le Larousse, un leader est une personne à la tête d’un groupe. Le leader prend les initiatives, mène les autres membres et détient le commandement. Il/elle occupe la première place.

Cette définition est une vision très restrictive du leadership. C’est la vision masculine de la posture de leader

C’est d’ailleurs cette vision largement répandue qui explique le fait que de nombreuses personnes ne veulent surtout pas entendre parler de leadership et en font un rejet.

Mais laissez-moi vous parler du leadership conscient : vous-même ET le monde ont tellement à gagner si vous osez assumer vos idées.

Du leadership envers soi-même

Pour moi, être un.e leader, c’est :

-> avoir une vision pour le collectif et un message à exprimer ;

-> incarner ses idées et s’aligner à son message dans toutes les sphères de sa vie pour résonner en cohérence ;

-> se mettre en œuvre pour les réaliser, quelles que soient ses résistances, ses doutes, ses peurs.

Avoir du leadership, c’est donc assumer sa vision et se mettre en route pour la réaliser. Et le principal levier pour se mettre en route est l’amour pour soi (parce que cette vision reflète toujours l’amour de soi) et pour le monde. 

Le principal leadership est donc envers soi : avoir suffisamment d’estime de soi pour qu’il n’y ait pas d’autres options possibles que de se réaliser. 

Du leadership envers les autres

La deuxième étape est le leadership envers les autres. Mais dans ma vision des choses, il n’existe que pour honorer le leadership envers soi

Si vous avez une vision du monde ou des idées qui ont le potentiel d’inspirer les autres, de rassembler, alors votre leadership doit rayonner plus grand que vous

Est-ce que vous commencez à percevoir en quoi consiste le leadership conscient ? 

Leader et leadership

Un leader est une personne capable de guider, d’inspirer, de rassembler.

Le leadership est une qualité humaine, un savoir-être, une forme d’intelligence sociale qui imprègne le charisme et la sensibilité du leader

Le leadership parle de l’image que l’on a de soi, de l’amour et du respect que l’on a pour soi, de la façon dont on honore son intégrité. Le pouvoir ou la puissance ne doit être que la conséquence d’un leadership ancré et conscient.

Le leadership d’une âme pionnière

Les âmes pionnières ont du leadership à partir du moment où elles ont une vision pour le monde. Elles ont ce point commun d’avoir une vision très claire du monde idéal. D’ailleurs, ces visions se rejoignent beaucoup.

Le leadership des âmes pionnières est un leadership féminin qui sert une évolution collective. 

Développer votre leadership conscient, en tant qu’âme pionnière, c’est tenir une vibration suffisamment élevée pour :

  • oser assumer et diffuser votre vision du monde ;
  • ne pas vous perdre, ne pas vous épuiser ;
  • ne pas céder aux modes et influences, donc respecter votre vision à vous ;
  • contribuer pleinement, transmettre à tous ceux qui ont besoin de recevoir votre soutien pour avancer et contribuer à leur tour.

Votre leadership est une posture à développer sans cesse, à mesure que vous avancez dans votre mission.

Qu’est-ce que le leadership féminin ?

Je ne vais pas vous parler de parité, d’égalité des sexes, du droit des femmes, de place de la femme, ni même d’égalité professionnelle. Le leadership féminin va bien au-delà de toutes ces considérations.

Repartons du leadership.

Le leadership, pour être équilibré et stable, doit intégrer les valeurs yin et les valeurs yang. C’est-à-dire l’énergie féminine et l’énergie masculine, avec les caractéristiques qui en découlent. 

C’est à partir de ces valeurs qu’on différencie le leadership féminin et le leadership masculin.

Le Yin et le Yang

On associe à l’énergie yang – et donc au leadership masculin – l’autorité, l’ordre, la domination, la prise de décision, la combativité, la compétition, la hiérarchie, le pouvoir.

L’énergie yin – et donc les valeurs associées au leadership féminin – correspond au sens du collectif, la coopération, la responsabilité sociale, le réseau, la sensitivité, la créativité, le partage, la réception sans jugement des émotions.

Le leadership féminin centré sur l’intérêt du collectif

Ainsi, le leadership féminin sert une évolution collective pour le monde. Alors que le leadership masculin sert surtout ses propres intérêts et ceux de leur entourage.

Avec le leadership féminin, la valeur du collectif prend le pas sur les intérêts personnels.

Une femme qui se sent investie d’une mission de contribution ressent très fort l’appel du collectif. Ces femmes sont dans le don et l’amour, tant dans leur sphère privée que professionnelle. Parfois – souvent – elles sont tellement investies dans leur mission, qu’elles s’oublient. Elles oublient de prendre soin de leur énergie, soin de leur intégrité. 

Si vous n’incarnez pas votre leadership, vous perdez votre intégrité. Et sans intégrité, l’amour vous épuise…

Incarner son leadership quand on est une femme

Si une femme entrepreneure est trop dans son énergie masculine – ce qui est souvent le cas des femmes cheffes d’entreprises, cadres ou managers – elle s’épuisera. Elle ira droit vers le burn-out, à vouloir jouer un rôle pour s’adapter à ce que l’économie de notre monde nous vend comme étant un “bon dirigeant”. 

A contrario, si une femme n’a pas intégré son énergie masculine, elle manquera d’ambition et n’osera pas rayonner la puissance qui est en elle. Elle n’osera pas se mettre au centre et n’activera pas les ressources intérieures pour mettre en œuvre sa mission.

Elle risquera aussi de mettre le collectif en priorité, au détriment d’elle-même

Comment être leader sans perdre son intégrité ?

La face sombre du leadership

J’ai remarqué qu’il existait une forme de jalousie, dont l’origine se trouve dans la peur du pouvoir. En particulier du pouvoir des femmes. 

Inconsciemment, de nombreuses personnes pensent que, si une femme a du pouvoir, c’est qu’elle est “mauvaise” autre part… Elle a forcément perdu son intégrité.

Si vous lisez ces lignes, c’est certainement que vous nourrissez la crainte de devenir ou d’être perçue comme tel : vous craignez de perdre vos valeurs, votre éthique… Vous avez peur de vous perdre ! 

Le problème, c’est que la peur du pouvoir vous empêche justement d’incarner votre plein potentiel. Cette crainte vous limite dans l’envergure de votre contribution pour le monde.

Il faut donc bien distinguer “personne de pouvoir” et “abus de pouvoir”. Notre société a complètement perverti la notion de pouvoir et a donc dénaturé le sens qu’on met sur le mot leader.

Être leader du changement

Une femme ou un homme leader est une personne qui inspire. Elle inspire parce qu’elle est dans son intégrité. Elle inspire parce qu’elle incarne son pouvoir personnel. Elle a acquis ce leadership parce qu’elle a suffisamment développé ses ressources personnelles, la confiance en soi, le respect et l’amour de soi, pour être en mesure de se mettre au service des autres – de son entourage, de ses clients, de ses collaborateurs. 

Le leader n’a rien à prouver. 

Le pouvoir, en ce sens-là, est sain. Être leader et l’assumer devient alors un acte puissant d’amour et de partage

Dans ce paradigme-là, être leader ne peut se faire que dans l’intégrité, socle de notre puissance intérieure et de notre pouvoir personnel. Sans ce socle, un leader, même avec une grande vision et un message impactant, n’aura un impact que limité. 

Et l’argent dans tout ça ?

Si vous vous sentez apaisé⋅e et porté⋅e par ce concept de leadership conscient, et donc de “leader dans l’intégrité”, j’imagine que le sujet de l’argent vous questionne. Peut-on gagner de l’argent, voire beaucoup d’argent, sans être dans l’abus de pouvoir ? Peut-on aligner argent et intégrité, deux mots qui ne vont pas souvent ensemble dans nos représentations du monde ? 

L’argent vous engage.

Lorsque vous demandez de l’argent pour un service qui engage toute votre intégrité, l’argent vous responsabilise. Vous n’avez alors d’autre choix que celui d’assumer et donner le meilleur de vous-même, sans compromis, sans artifice. L’argent vous confronte et vous oblige à sortir de la position de victime – sortir de l’idée que l’argent, c’est sale, ce n’est pas spirituel.

L’argent n’est qu’un échange, un mouvement d’énergie.

Peut-être qu’un jour l’argent n’aura plus de sens. Peut-être que nous pourrons puiser ce dont nous avons besoin, sans compter, sans avoir l’impression de priver les autres. Effectivement, beaucoup de personnes empathiques ont l’impression de dépouiller les autres si elles gagnent beaucoup d’argent

Pourtant, les arbres les plus grands, les plus majestueux, ceux qu’on admire et remercie, puisent dans les ressources du sol, sans que cela soit un problème. Les grands arbres ont besoin de ce mouvement d’énergie pour vivre plus longtemps, pour purifier encore plus d’air, pour apporter encore plus d’ombrage aux passants, d’espace de vie pour les oiseaux et les écureuils, de fruits pour ceux qui en veulent.

L’argent est un problème seulement si on l’utilise au détriment de l’intégrité. Quand vous utilisez de l’argent, soyez toujours en conscience de l’intention masquée derrière votre acte. 

L’argent est sain si vous le décidez. Vous fixez les règles de votre relation à l’argent. Et cela ne peut être possible que si vous reprenez votre leadership envers l’argent.

Je parle de l’argent et de l’intégrité dans cet article. Vous pouvez le lire si ce sujet vous questionne.

L’énergie masculine pour une femme leader ?

La quête de l’intégralité

Incarner son pouvoir personnel et une posture de leader, c’est incarner son intégralité. Cette intégralité passe par la réunion et l’équilibre des valeurs masculines et féminines. 

L’énergie féminine n’est pas réservée aux femmes. Et l’énergie masculine, aux hommes.

Une femme extrêmement féminine peut être complètement dans son énergie masculine. Ce fut d’ailleurs mon cas, durant des années, lorsque j’étais cadre au sein d’une entreprise internationale. Je passais mes journées en tailleur-escarpins entre les avions, les usines et les négociations clients, mais j’étais surtout connectée à mon énergie masculine, pour me donner de l’assurance et me faire respecter à 30 ans dans un milieu masculin. 

Le masculin pour propulser le pouvoir du féminin !

Mais le leadership d’une femme, pour lui permettre d’œuvrer dans sa pleine puissance, a autant besoin de sensibilité que d’ambition, de coopération que de passage à l’action

Le sens de la hiérarchie, lorsqu’il est accompagné d’énergie féminine, permet d’être une personne inspirante auprès d’un groupe.

Le sens du réseau, lorsqu’il est imprégné de combativité, impulse la solidarité dans une équipe qui devient capable de déplacer les montagnes. Un management efficace et enveloppant.

Avoir de l’ambition, surtout pour une femme, n’est ni mal ni égocentrique.

Devenir une femme leader pour soutenir un groupe, c’est aider l’autre à se révéler.

Oser et accepter l’expansion de son âme, tout comme celle de son envergure professionnelle, c’est un acte d’amour pour soi et pour les autres

Si vous sentez que cela résonne en vous, que trouver ce juste leadership vous apporterait les solutions que vous recherchez, vous trouverez certainement des clés pour avancer dans le guide des Âmes Pionnières, que vous pouvez télécharger ici.

Le leadership féminin concerne aussi les hommes

Les hommes aussi souffrent des stéréotypes !

Ce n’est pas parce que vous êtes un homme que vous êtes obligé d’incarner le pouvoir à travers l’autorité ou la compétition. 

Pour tenir une posture capable de mobiliser un groupe et contribuer au collectif, les hommes aussi ont besoin de découvrir et assumer leur leadership féminin.

C’est encore plus vrai dans la société actuelle. Et celle à venir 😉

L’autorité, la compétition et le sens de la hiérarchie ne suffisent plus pour diriger un groupe. Lorsque des employés ou des collaborateurs sont sous l’énergie masculine, ils se sentent mis en concurrence ou infantilisés. Même un bon salaire ne parvient pas à compenser le mal-être qui en résulte. 

Vous connaissez la suite. Manque d’investissement au travail, perte de sens, dépression, burn-out, reconversion professionnelle. Et donc pour l’entreprise : arrêts maladie, voire longue maladie, turn over, perte d’efficacité et donc perte financière.

Les hommes de pouvoir ont aussi leurs moments de solitude et de doute. Le masque commence alors à se fissurer ; ce masque que la société patriarcale leur a demandé de porter pour préserver leur rôle d’homme. Dans ces moments-là, les hommes vivent les limites de l’énergie masculine.

Oser revoir son leadership en tant qu’homme

Certains voient cela comme de la faiblesse et continuent à lutter pour rétablir l’ordre (leur notion de l’équilibre). D’autres hommes osent baisser la garde et saisir l’opportunité de chercher un nouvel équilibre. Ceux qui acceptent cette évolution constatent qu’ils parviennent à tenir leur expansion avec moins de tensions, moins de force, plus de sensibilité.

Faire entrer le féminin dans votre leadership, c’est incarner l’unité en soi pour œuvrer. C’est incarner sincèrement les valeurs de collaboration, de cohésion, d’entraide. Je dis bien sincèrement, c’est-à-dire qu’il faut que ça viennent des tripes. Appliquer une méthode de management horizontal du type start-up américaine ne suffira pas. Il est fondamental d’opérer une transformation intérieure profonde pour unir la puissance de vos polarités féminines et masculines. 

Pourquoi ?

Parce que, sans cette transformation, votre énergie ne sera pas en accord avec vos actions. Si la vibration de votre leadership est restée la même, votre entreprise retombera dans ses anciens schémas, ceux que vous remettez justement en question.

C’est à cette condition que vous pourrez œuvrer sans effort et avec beaucoup plus d’impact et de justesse.

Et vous réaliser dans toutes les sphères de votre vie. Parce que vous n’aurez plus besoin de changer de casquette ! Vous serez entier et intègre partout.

Comment concilier intégrité et leadership sans démissionner ?

Démissionner pour une reconversion professionnelle ?

Si vous travaillez au sein d’une grande entreprise et que vous avez les compétences pour tenir un poste de cadre, je suis certaine qu’il y a des jours où vous avez envie de tout plaquer. Si vous avez un poste à responsabilité, c’est que vous savez voir grand. Or, voir grand, c’est aussi être capable de voir tout ce qui ne va pas.

Et que vous ne pourrez pas changer…

Parce que vous n’êtes pas maître à bord. 

Alors vos réseaux sociaux vous inondent de formations alléchantes et de témoignages de personnes qui ont changé de vie. Nourrissant vos doutes et vos envies de changement.

Ou rester salarié⋅e…

Et si votre mission et votre place étaient au cœur de l’entreprise ?

Pour changer les choses de l’intérieur. 

Et si incarner une place de leader et intrapreneur.e n’était pas achevé ? Et si démissionner et tout plaquer n’était pas la solution qui vous permettrait de vous épanouir vraiment ?

Qu’est-ce qu’une intrapreneure ou un intrapreneur ?

On associe souvent l’entrepreneuriat à l’idée de monter une entreprise. Pourtant, il y a toute une catégorie d’entrepreneurs qui incarne leur leadership, mais au sein d’une grande entreprise. Ce sont les cadres et les managers

Tout comme n’importe quel dirigeant, les managers impulsent l’énergie au groupe, ont de fortes responsabilités et gèrent les missions de chacun, pour mener à bien celle de l’entreprise. Ils sont l’interface entre le monde intérieur et extérieur de l’entreprise.

Un intrapreneur est une personne qui change les organisations de l’intérieur. C’est une personne qui aligne toutes les sphères de sa vie pour voir grand, sans avoir à quitter son entreprise pour œuvrer. Et pour y arriver, l’intrapreneur⋅e s’aligne à son prochain niveau de leadership. 

Votre impact en tant qu’intrapreneur⋅e est immense, si vous reconnaissez votre plein potentiel et assumez pleinement votre envergure d’âme dans votre leadership. Votre rayonnement sera immédiatement décuplé par la puissance de l’entreprise pour laquelle vous travaillez ! Le monde a besoin de leaders comme vous.

Prenez le temps de repenser à votre mission de vie dans cet état d’esprit… 

Qu’est-ce qui deviendrait possible pour vous d’assumer votre leadership conscient en interne ? Et de vous sentir tellement aligné dans votre job sans avoir à diviser vos revenus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.